FR
Retour aux la sécurité, une priorité absolue

La sécurité, une priorité absolue

La sécurité, une priorité absolue

 

Dans toutes ses activités, skyguide accorde la priorité à la sécurité, qui est restée à un niveau très élevé en 2018, comme le montre le nombre d’infractions aux distances minimales d’espacement entre deux avions, une fois de plus nettement inférieur à la moyenne des cinq dernières années.

 

Les principaux objectifs de la stratégie 2013 à 2019 de skyguide en matière de sécurité sont l’amélioration en continu de la culture de sécurité, l’enregistrement systématique des performances de sécurité et la mise au point d’un nouveau système de gestion des risques. Chaque année, tant Eurocontrol, l’organisation européenne chargée du contrôle du trafic aérien, que l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) évaluent notre système de gestion de la sécurité.

 

 

Notre stratégie de sécurité repose sur quatre principes:

  • priorité à la sécurité, sans cesse améliorée;
  • sens des responsabilités des membres du personnel;
  • approche fondée sur les risques pour maîtriser la complexité, et
  • communication interne et externe transparente conjuguée à la plus grande protection possible du personnel.

 

Skyguide satisfait aujourd’hui déjà à une série d’objectifs européens en matière de sécurité fixés pour fin 2019. Elle a créé un forum au sein duquel le Comité de direction, les syndicats et les associations du personnel peuvent échanger leurs vues de manière informelle. Durant l’année sous revue, la confiance ainsi générée a abouti une fois de plus à des améliorations concrètes.

Skyguide a défini une politique interne de la «just culture» (voir en page 20). Visant l’amélioration en continu de la sécurité, cette culture permet aux collaboratrices et collaborateurs de signaler des incidents sans avoir à craindre de mesures disciplinaires, sauf en cas de faute intentionnelle ou de négligence grave. Des résultats positifs ont également été enregistrés en ce qui concerne le signalement de dérangements techniques, fortement encouragé en 2018.

 

Accidents et incidents
Tout rapprochement entre deux aéronefs inférieur à la distance minimale, si faible soit-il, est détecté par radar et automatiquement enregistré. En 2018, skyguide a signalé 112 rapprochements de ce genre sur un total de 1,3 million de vols aux instruments contrôlés, un chiffre si bas qu’il est impossible d’en dégager des tendances. Lorsqu’un incident est qualifié de grave, le SESE ouvre une enquête et établit un rapport (qui peut être consulté sur le site www.sust.admin.ch). En 2018, il a mené l’enquête sur onze incidents de ce genre. 
L’ouverture d’une enquête ne signifie pas que les services de 
la navigation aérienne soient impliqués ou en soient responsables.

L’unité de gestion de la sécurité de skyguide analyse elle aussi tous les accidents et incidents, et les contrôleuses et contrôleurs concernés par un incident grave bénéficient d’un soutien professionnel et d’une prise en charge par des psychologues.