FR
Retour aux améliorations des relations avec les clients et les partenaires

Améliorations des relations avec les clients et les partenaires

Améliorations des relations avec les clients et les partenaires

 

Outre les Forces aériennes suisses et les aérodromes régionaux, skyguide compte parmi ses clients et partenaires l’aviation légère, les compagnies aériennes, les États voisins et les aéroports internationaux. Skyguide se veut toujours plus orientée clients.

 

Afin d’anticiper encore mieux les besoins de ses clients et de pouvoir y répondre de manière adéquate, skyguide a mis sur pied une structure professionnelle de «Key Account Management». Ce service, après une analyse détaillée, a identifié quatre segments de clientèle: aviation commerciale, aviation non commerciale, Forces aériennes et clients divers. 
Skyguide a aussi défini ses principaux partenaires et parties prenantes: les autorités, les organismes de surveillance de l’espace aérien des pays voisins ainsi que les aéroports internationaux et régionaux de Suisse.

 

En 2018, skyguide a créé une cartographie des parties prenantes pour chaque segment de clientèle qui indique quels domaines doivent être traités à court ou à moyen terme, et avec quels interlocuteurs. Une première série d’ateliers et séminaires a pu avoir lieu sur la base de cette cartographie. L’un des principaux objectifs de skyguide est d’améliorer ses relations avec ses clients et partenaires ayant une importance stratégique. Communication franche, compréhension des besoins des partenaires, rapidité dans la résolution des problèmes et processus commerciaux efficients sont les conditions d’un bon «Key Account Management».

 

Gestion de l’information
Le service Aeronautical Information Management (AIM) de skyguide joue également un rôle important pour nombre de clients. En collaboration avec d’autres fournisseurs de services de navigation aérienne, d’autres partenaires tels que les Forces aériennes suisses et Eurocontrol, l’AIM se procure dans le monde entier les données nécessaires, qu’il traite afin de mettre à jour les informations aéronautiques (les NOTAM). Il diffuse aussi un bulletin quotidien des secteurs interdits à l’aviation pour des raisons militaires, par exemple. L’AIM publie par ailleurs les manuels aéronautiques officiels (AIP et VFR), des cartes et d’autres informations aéronautiques. Il produit en outre, en étroite collaboration avec les Forces aériennes, les manuels de vol militaires OM-C et FLIP.