Virtual Centre

Notre réponse aux intérêts divergents de la gestion du trafic aérien

Virtual Centre

En Europe, la gestion du trafic aérien se trouve à un tournant et doit composer avec des exigences contradictoires: limiter tant ses coûts que l’impact environnemental de l’aviation tout en améliorant sa performance et en accordant la priorité voulue à la sécurité.

La pandémie de coronavirus a encore davantage mis en exergue la nécessité d’opérer la transformation numérique du secteur afin de lui permettre d’adapter ses capacités à la demande grâce à une modularité et à une résilience accrues. C’est précisément ce que vise Skyguide en mettant en place son programme visionnaire Virtual Centre.

En Europe, chaque État a créé son propre système de contrôle aérien en fonction de ses besoins et de ses frontières, une fragmentation qui ôte toute efficacité et toute souplesse au secteur. Même l’espace aérien suisse, des plus exigus, se divise en deux parties gérées par deux centres différents (Genève et Dübendorf) ayant chacun son propre mode de fonctionnement et ses propres systèmes techniques intégrés verticalement. Les difficultés que nous rencontrons en Suisse ne font donc que refléter celles qui se posent à l’échelon européen.

Le programme Virtual Centre est la solution de Skyguide à une configuration ATM européenne obsolète et inefficiente.

Grâce au programme du Virtual Centre, nous pourrons tout moderniser et harmoniser, des techniques au sol aux procédures opérationnelles en passant par la conception de l’espace aérien. Cette nouvelle configuration, fondée sur une architecture en réseau orientée services, nous permettra de gérer de Dübendorf ou de Genève n’importe quelle partie de l’espace aérien suisse ou délégué, comme si nous n’avions qu’un seul centre de contrôle. C’est ce que nous entendons par exploitation indépendante de la localisation géographique.

Le Virtual Centre comporte une foule d’avantages pour notre entreprise, nos clients, l’industrie aéronautique et la société dans son ensemble:

  • Réactivité accrue face aux fluctuations du trafic, en adaptant notre capacité à la demande
  • Efficience, résilience et modularité ATM en hausse couplées à une diminution des coûts pour les usagers de l’espace aérien
  • Contribution à la réduction de l’empreinte écologique de l’aviation grâce à une optimisation des trajectoires de vol, ce qui réduit les émissions de CO2
  • Accroissement de la continuité du service à travers le renforcement de la résilience opérationnelle et de la cybersécurité
  • Amélioration continue de la sécurité du trafic aérien à mettre au crédit de l’harmonisation et de la modernisation des technologies

Le programme Virtual Centre est totalement au diapason de l’initiative européenne de numérisation du ciel. Skyguide est récompensé à plusieurs reprises en tant que chef de file de l’innovation en Europe et l’approche de la Suisse est reconnue comme étant la voie à suivre. La viabilité de ce modèle d’exploitation est attestée par des initiatives suisses novatrices, ce qui devrait nous encourager à œuvrer ensemble à son adoption par l’ensemble du réseau. Cependant, il reste nécessaire de récompenser les pionniers afin de garantir que d’autres acteurs apporteront leur pierre à la mise en place d’un système européen de contrôle aérien plus efficient sur les plans économique et écologique.

Vision
Innovation