FR
Retour aux actualités & communiqués de presse

Bilan 2016 de skyguide : nouvelle hausse du nombre de vols et ponctualité toujours excellente

L’an passé, skyguide a enregistré une hausse du trafic de 1,8 %, soit la même qu’en 2015. La croissance s’est quelque peu ralentie pour les survols (+ 1,9 %), mais elle a doublé pour les approches et les décollages (+ 0,9 %). Skyguide a contrôlé en tout près de 1,2 million de vols, soit 21 300 de plus qu’en 2015. Elle a à nouveau amélioré sa ponctualité pour les vols de transit (en route) : reculant de 1,4 %, le retard moyen par vol n’atteint que quatre secondes. S’agissant des approches et décollages, l’amélioration est même de 24,6 %. En 2016 aussi, l’augmentation du trafic est à mettre sur le compte du cours de pétrole, toujours bas, et de la reprise de la zone euro.

Nouvelle amélioration de la ponctualité
Avec un résultat de 97,2 % de vols respectant l’horaire, skyguide obtient à nouveau une excellente note en matière de ponctualité, qui progresse de 0,4 pour cent par rapport à 2015.
Dans les survols, le retard moyen s’est élevé, comme durant l’année précédente, à 0,07 minute seulement, soit l’équivalent de 4 secondes. Les causes des retards sont à rechercher dans les facteurs suivants : manque de capacité à court terme (41 %), mauvaises conditions météorologiques (25 %), pénurie de personnel inévitable (29 %) et travaux de maintenance (3 %).
Réduction des retards sur les aéroports internationaux de Genève et de Zurich
S’agissant des retards, la situation s’est nettement détendue en 2016 sur les aéroports internationaux de Genève et de Zurich. À l’aéroport de Genève, les retards ont ainsi chuté de 39 %. Leurs causes étaient les suivantes : conditions météorologiques défavorables (76 %), manque de capacité des pistes (12 %), pénurie de personnel (10 %) et manque de capacité en approche (2 %).
À l’aéroport de Zurich, les retards ont aussi reculé, de 20 % plus précisément. Ils étaient dus aux conditions météorologiques défavorables (43 %), au manque de capacité des pistes (35 %), aux exigences en matière de respect de l’environnement (16 %) et au manque de capacité en approche (6 %).
Les compagnies low cost poursuivent leur essor, le fret est en difficulté
La hausse du trafic de 1,8 % est inférieure aux prévisions STATFOR publiées en février 2016, qui tablaient sur une progression de 2,5 %. En difficulté dans toute l’Europe, le secteur du fret a enregistré une chute de 6,3 % des vols en Suisse, tandis que les compagnies low cost poursuivaient leur expansion, affichant une augmentation de 7,7 %. Quant aux compagnies aériennes classiques, leur hausse a été modérée (0,4 %). Les vols charter ont une nouvelle fois plongé (7,8 %), une partie de ces mouvements se transformant en vols de ligne réguliers. Enfin, les vols d’affaires se sont inscrits en très légère hausse (0,2 %).
Vols aux instruments  en 2016 :
                                                          2016          2015            Variation
Vols aux instruments                      1 198 663 1 177 365   +1,8 %
dont en route                                     716 159    703 037   +1,9 %
Durant l’année écoulée, skyguide a contrôlé en moyenne 3275 vols par jour, avec un pic de 4162 vols atteint le 1er juillet 2016, ce qui constitue un nouveau record. L’ancien record datait du 27 juin 2008, avec 4153 vols.