FR

Mesurer la sécurité – les indicateurs de performances

Dans le domaine de la navigation aérienne, il est difficile de récolter et d'évaluer des données pertinentes sur la sécurité. Comme dans d'autres industries à sécurité élevée, très peu d'incidents ne surviennent.

Les statistiques des évènements négatifs ne permettent de ce fait pas de reconnaître une évolution sur le long terme. De plus, la récolte de données s’effectue de manière quelque peu différente dans chaque pays, ce qui rend une comparaison difficile.

 

Cependant, il est essentiel de savoir comment évolue la sécurité. A cet effet, skyguide a développé en 2010 un cockpit avec plus de 30 indicateurs. Sont pris en compte, outre les indicateurs utilisés sur le plan international, la mise en œuvre ponctuelle et de qualité des mesures planifiées longtemps à l’avance ainsi que des améliorations à plus court terme ou encore les évaluations qualitatives du risque.

 

Le cockpit de sécurité est présenté tous les trimestres au Comité de direction, qui discute des tendances, des problèmes potentiels et des mesures de correction rapides. Le comité compétent du Conseil d’administration passe lui-aussi sous revue chaque trimestre les indicateurs principaux et les enseignements.

 

L’évaluation à long terme révèle aujourd’hui des tendances positives, notamment:

  • le recul continuel du non-respect des minima de séparation (Separation Minima Infringements);
  • la stabilité opérationnelle et des systèmes techniques (sans tenir compte des différents pics lors de l’introduction de nouveaux processus et composantes);
  • une situation stable quant aux ressources disponibles pour mettre en œuvre des mesures d’amélioration;
  • une très bonne culture de reporting depuis des années.

 

Malgré l’insuffisance des statistiques, les divergences sporadiques plus insignifiantes et les risques isolés locaux sont également systématiquement examinés. En effet, les statistiques ne doivent en aucun cas opprimer les observations critiques.

 

 

Depuis quelques années, le FABEC (Functional Airspace Block Europe Central) recueille sur le plan international des chiffres sur la sécurité de la navigation aérienne civile, de la Bretagne à la Suisse, de la Corse jusqu’à la mer du Nord. Même si au moyen des quelques séries de données disponibles jusqu’ici il n’est pas possible de définir une évolution claire, cette masse de données (environ huit fois et demi de plus que les statistiques de la Suisse seule) constitue néanmoins une source intéressante sur le long terme du point de vue statistique.

 

Par ailleurs, revêtent une grande importance les accords internationaux sur les indicateurs de la sécurité, les objectifs et les meilleures méthodes ainsi que la mise en commun des efforts pour la plus haute sécurité possible dans la navigation aérienne.

 

A ce sujet: