FR
Retour aux actualités & communiqués de presse

Fiche PSIA de l’aéroport de Zurich : réduction de la complexité en cas de bise et de brouillard, amélioration à long terme hypothéquée

Genève, le 27 septembre 2016. L’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) a mis aujourd’hui en consultation le projet de révision de la fiche par installation du PSIA de l’aéroport de Zurich, qui servira de cadre au développement du plus grand aéroport de Suisse.

Skyguide est d’avis que l’amélioration de la sécurité doit primer sur les mesures visant à augmenter les capacités et à réduire les nuisances sonores. Or, les moyens énoncés dans le projet de fiche n’exaucent que partiellement ses demandes. Si elle atténue quelques-uns des problèmes existants, cette fiche entrave cependant excessivement le développement à long terme de l’aéroport.

 

Amélioration à moyen terme, restriction du développement à long terme

Skyguide se félicite que la fiche incorpore l’une des mesures majeures demandées par les services de la navigation aérienne, soit le décollage direction plein sud (16 Straight) en cas de bise et de brouillard. En effet, cette variante réduit nettement la complexité dans ces cas de figure, et augmente d’autant la marge de sécurité, ce qui, au final, sera bénéfique pour la ponctualité, déjà fortement améliorée.

 

Skyguide constate en outre avec satisfaction que des plans d’infrastructures tels que le prolongement des pistes 28 et 32, l’élargissement des voies de roulement par la construction de voies de sortie rapide et l’agrandissement de la voie de contournement pour la circulation au sol de la piste 28 aient également reçu l’approbation de l’OFAC.

 

Toutes ces mesures contribueront à l’accroissement des exigences opérationnelles et de la marge de sécurité.

 

En revanche, Skyguide déplore que la plus importante mesure à long terme, à savoir le décollage général direction plein sud depuis la piste 16, ne figure pas sur la fiche. En conséquence, il ne sera pas possible de traiter davantage de vols sur le long terme, et en particulier en milieu de journée, sans que cela ne cause des retards plus importants. La variante minimaliste retenue aujourd’hui ne permet pas d’adapter à terme les capacités à l’évolution de la demande.

 

Les mesures proposées doivent avant tout contribuer à l’amélioration de la ponctualité aux heures de pointe. Skyguide veillera à ce que la pression qui s’exercera sur la capacité et le système aéroportuaire à l’avenir ne nuise pas à la sécurité.

 

Skyguide assure les services de la navigation aérienne en Suisse et dans l’espace aérien adjacent des pays limitrophes. Elle dispose pour ce faire de 1500 collaborateurs et collaboratrices sur 14 sites. Chaque année, elle guide 1,2 million de vols civils et militaires de façon sûre et efficiente au travers de l’espace aérien le plus dense d’Europe. Elle fournit des solutions novatrices qui vont au-devant des besoins des clients et contribue ainsi au maintien de l’attrait du site économique suisse. Bénéficiant d’excellentes relations sur le plan international, skyguide est une entreprise dont la majorité des actions est détenue par la Confédération suisse et dont le siège se trouve à Genève.