FR

La provision pour la caisse de pension pénalise le résultat d’exploitation de l’exercice 2017. Skyguide figure parmi les pionniers du contrôle des drones en Europe.

Durant l’exercice 2017, skyguide, le fournisseur suisse de services de la navigation aérienne, a enregistré une augmentation de son produit d’exploitation. Sa performance opérationnelle, réalisée dans l’espace aérien le plus complexe d’Europe, atteint un niveau des plus satisfaisants. Skyguide a conservé un niveau de ponctualité très élevé, puisque 97,0 % des vols se sont déroulés sans retard (contre 97,2 % en 2016). Dans les survols, le retard moyen s’est élevé à 0,17 minute seulement, soit l’équivalent de 10 secondes par vol.

Le chiffre d’affaires de l’entreprise a progressé de 3,4 % pour atteindre 470,3 millions de francs (contre 455 millions en 2016). Les charges d’exploitation, qui se sont élevées à CHF 480,8 millions, ont elles augmenté de 13,8 % par rapport à l’exercice antérieur (CHF 422,4 millions). En raison d’une provision extraordinaire de CHF 53,0 millions qu’elle a dû constituer en faveur de sa caisse de pension skycare, skyguide a enregistré un résultat d’exploitation (EBIT) négatif de CHF 10,5 millions, contre un bénéfice de CHF 32,6 millions en 2016.

 

Hausse du trafic, du chiffre d’affaires et des charges

En 2017, le trafic géré par skyguide a augmenté de 3,2 % pour atteindre le chiffre de près de 1,24 million de vols contrôlés. Cette nouvelle hausse est à mettre sur le compte du cours du pétrole, toujours relativement bas, de la reprise économique de la zone euro et de l’amélioration de la sécurité en Europe.

 

L’an passé, skyguide a majoré de 0,1 % ses redevances de route, tandis qu’elle est parvenue à réduire de 0,9 % ses redevances d’approche sur les aéroports internationaux de Genève et de Zurich, à l’avantage de ses clients.

 

Walter T. Vogel, président du conseil d’administration de skyguide, ne cache pas sa satisfaction :

« Le résultat opérationnel et financier foncièrement bon confirme l’efficacité des mesures que skyguide a adoptées ces années passées. La provision extraordinaire constituée en faveur de la caisse de pension explique le résultat global négatif. Pour garder le bon cap, nous continuons à miser sur une formation de pointe, sur le développement à long terme de la capacité ainsi que sur des techniques et des processus novateurs. »

 

Une innovation de skyguide retient l’attention de la communauté internationale

Lors du Congrès ATM mondial qui a eu lieu à Madrid au début mars 2018, skyguide a annoncé une alliance stratégique avec AirMap pour mettre sur pied la première plateforme nationale d’intégration des drones dans l’espace aérien urbain (U-Space). Il s’agit d’un projet unique en son genre en Europe, qui a par conséquent suscité beaucoup d’intérêt. Il est prévu que ce système sera opérationnel en 2019.

 

Plusieurs changements au sein du comité de direction et du CA

La composition du comité de direction de skyguide s’est considérablement modifiée ces derniers mois, puisqu’il y a eu pas moins de quatre changements dans l’équipe de direction de l’entreprise. Urs Lauener a ainsi été nommé chef des opérations (COO) pour succéder à Alex Bristol, qui a accédé au poste de CEO le 1er juillet 2017. Par ailleurs, Klaus Affholderbach est le nouveau responsable Safety, Security, Quality (CSO) depuis le 1er janvier 2018 et Myriam Käser a repris la direction de la communication d’entreprise à la fin février 2018. En outre, Nicole Leyre rejoindra skyguide le 1er juillet 2018 en tant que responsable des finances. Le conseil d’administration s’est lui aussi renforcé l’an passé avec l’arrivée de Res Schmid.

 

La situation de l’entreprise reste bonne, ce qui lui permet de continuer à mettre en oeuvre sa stratégie dans la phase de révolution technologique qu’elle traverse actuellement.