FR

Bilan 2017 de skyguide : nouvelle hausse du nombre de vols et ponctualité toujours excellente

Bilan 2017 de skyguide : nouvelle hausse du nombre de vols et ponctualité toujours excellente

En 2017, skyguide a enregistré une hausse du trafic de 3,2 %. L’augmentation a même été de 5 % pour les survols, tandis que le nombre d’approches et de décollages sur les aéroports suisses s’est maintenu (-0,01 %).

Skyguide a contrôlé en tout près de 1,24 million de vols, soit pratiquement 40 000 de plus qu’en 2016. Cette forte hausse du trafic ne l’a pas empêchée de continuer à fournir une très bonne performance : de tous les vols contrôlés, 97 % se sont déroulés sans retard dû au contrôle aérien (contre 97,2 % en 2016). La réduction des retards en aéroport est particulièrement réjouissante, avec une baisse de 21 % à Genève et de 24,5 % à Zurich.

 

La hausse du trafic en 2017 est à mettre sur le compte du cours du pétrole, toujours relativement bas, de la reprise économique de la zone euro et de l’amélioration de la sécurité, l’Europe n’ayant pas été endeuillée par de graves attentats terroristes.

 

Skyguide conserve une excellente ponctualité

Avec 97 % de vols sans retard, la ponctualité de skyguide est une nouvelle fois très élevée.

Dans les survols, le retard moyen s’est élevé à 0,17 minute seulement, soit l’équivalent de 10 secondes par vol.

Les causes des retards sont à rechercher dans les facteurs suivants : mauvaises conditions météorologiques (31 %), manque de capacité à court terme (31 %), pénurie de personnel pour cause de maladie (22 %) et défaillance des systèmes (13 %).

 

Réduction des retards sur les aéroports internationaux de Genève et de Zurich

Le nombre de retards a nettement diminué en 2017 sur les aéroports internationaux de Genève et de Zurich. À l’aéroport de Genève, les retards ont ainsi chuté de 21 %. Leurs causes étaient les suivantes : conditions météorologiques défavorables (57 %), manque de capacité des pistes (19 %), pénurie de personnel pour cause de maladie (21 %) et manque de capacité en approche (2 %).

 

À l’aéroport de Zurich, les retards ont aussi reculé, de 24,5 % plus précisément. Ils étaient dus aux conditions météorologiques défavorables (53 %), au manque de capacité des pistes (28 %), aux exigences en matière de respect de l’environnement (11 %) et au manque de capacité en approche (7 %).

 

Croissance dans tous les secteurs

L’évolution du trafic varie beaucoup selon les secteurs : le fret a ainsi enregistré une hausse de 7,7 %, après un recul de 6,7 % lors de l’exercice précédent. Les compagnies low cost ont continué leur expansion, affichant une augmentation de 7,9 %, soit 0,2 % de plus qu’en 2016. Les compagnies aériennes classiques ont légèrement amélioré leur performance, puisque leur croissance est passée de 0,4 % à 0,9 %. Quant à l’aviation d’affaires, elle a enregistré une nette reprise, avec une progression de 8,4 % (contre 0,2 % en 2016).

 

Vols aux instruments* en 2017 :

2017 2016 Variation
Vols aux instruments 1 237 098 1 198 663 +3.2%
dont en route 751 946 716 159 +5.0%

 

Durant l’année écoulée, skyguide a contrôlé en moyenne 3389 vols par jour, avec un pic de 4253 vols atteint le 8 septembre 2017, ce qui constitue un nouveau record.

 

 

*Les vols aux instruments (IFR) ont lieu dans l’espace aérien contrôlé et utilisent les services de la navigation aérienne.