FR

Une année 2019 réussie dans un contexte difficile – la pandémie COVID-19 touche aussi skyguide

Genève, le 31 mars 2020 - En 2019, skyguide a une nouvelle fois réalisé une bonne performance opérationnelle dans la gestion de l'espace aérien le plus complexe d'Europe. Skyguide a géré 96,7 % des vols sans aucun retard dû aux services de la navigation aérienne (contre 96,5 % l'année précédente). Les recettes d'exploitation ont en revanche diminué en 2019 en raison de la baisse des indemnisations. L'exercice se clôture donc sur un résultat net légèrement négatif. Les recettes totales de skyguide ont diminué de 2,8 % pour atteindre CHF 468,1 millions (contre CHF 481,8 millions l'année précédente). Les charges opérationnelles ont quant à elles reculé de 3,4 % par rapport à l'exercice précédent, passant de CHF 449,7 millions à CHF 434,4 millions. Le résultat net s'est établi à CHF -5,5 millions (contre CHF -8,2 millions l'année précédente).

Faible croissance du trafic

En 2019, le volume du trafic aérien contrôlé par skyguide a augmenté modérément pour atteindre 1,304 million de vols, soit une augmentation de 0,5 % du total des mouvements. La croissance a donc été bien inférieure aux prévisions d’Eurocontrol, l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne. Les arrivées et les départs des aéroports ont diminué de 0,8 %. Le volume de trafic aux aéroports nationaux a reculé de 0,6 % à Genève et de 0,9 % à Zurich.

 

Le contrat de prestations avec les Forces aériennes est rempli

En 2019, skyguide a de nouveau été en mesure d’honorer intégralement son contrat de prestations avec les Forces aériennes suisses. Ce faisant, l’entreprise a apporté une contribution majeure à la souveraineté de l’espace aérien suisse et s’est une fois de plus révélée être un partenaire fiable pour les Forces aériennes suisses.

 

Impact du COVID-19 sur skyguide et le trafic aérien suisse

La pandémie COVID-19 a entraîné une baisse sans précédent du trafic aérien en Suisse. En mars, le trafic dans l’espace aérien contrôlé par skyguide a reculé de quelque 90 %. Les recettes de skyguide ont donc fortement diminué.

 

Depuis le déclenchement de la crise COVID-19, skyguide fait tout ce qui est en son pouvoir pour protéger la santé de ses employés et maintenir ses opérations tant civiles que militaires. Skyguide met également tout en œuvre pour surmonter autant que possible les conséquences économiques de la crise.

 

Les services de navigation aérienne sont une infrastructure essentielle

La gestion du trafic aérien est une infrastructure nationale essentielle. En temps de crise, ses prestataires doivent assurer la gestion sûre et efficace des rapatriements, des vols d’État et du transport de fret, par exemple, qui sont nécessaires à la santé de la population et à l’économie. Les conditions-cadres définies au niveau européen, en particulier le plan de performance et sa régulation des coûts, doivent maintenant être rapidement adaptées à la crise actuelle. Les mesures de réduction des coûts prises par les prestataires de services de navigation aérienne ne suffiront pas à assurer l’avenir de ces services.

 

« Après une solide année 2019, la pandémie COVID-19 a frappé de plein fouet l’industrie aéronautique. Malgré des conditions extrêmement difficiles, nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour continuer à remplir sans interruption le mandat que nous a confié la Confédération suisse, tout en nous préparant à l’après-crise. Je tiens à remercier tous les collaborateurs de skyguide pour leur engagement quotidien, qui témoigne de la résilience de l’entreprise en situation de crise », déclare Walter T. Vogel, président du Conseil d’administration de skyguide.

 

Le rapport annuel 2019 est disponible sur Internet à l’adresse suivante : https://www.skyguide.ch/wp-content/uploads/2020/03/F-sky-RA-2019-LR-v2.pdf